Problèmes avec le bok choy: maladies et ravageurs courants chez le bok choy

Le bok choy est un excellent légume à ajouter à votre arsenal de légumes verts. Populaire dans la cuisine asiatique, il peut également être ajouté à la plupart des recettes. Mais que faites-vous quand votre bok choy commence à échouer? Continuez votre lecture pour en apprendre davantage sur les problèmes de bok choy et sur la façon de lutter contre les maladies et parasites courants du bok choy.

Problèmes communs au bok choy

Le bok choy est très attrayant pour les insectes, et certains d'entre eux peuvent causer de graves dommages. Voici les parasites les plus répandus de bok choy:

  • Mouches du chou
  • Coléoptères
  • Punaises terne
  • Vers-gris
  • Mineuses
  • Pucerons
  • Mouches de maïs
  • Les limaces
  • Aleurodes
  • Charançons de légumes

Un grand nombre de ces tests peuvent être combattus avec les couvertures de rangées et la rotation des cultures. Une autre méthode utile consiste à cultiver le bok choy comme culture d’automne, lorsque les organismes nuisibles ont dépassé leur cycle de vie naturel de la saison de croissance. Ceci est particulièrement efficace pour lutter contre les charançons des légumes. Si les méthodes naturelles échouent, utilisez des insecticides.

Maladies courantes du bok choy

Les problèmes de bok choy qui proviennent de maladies sont beaucoup moins fréquents. En règle générale, le bok choy est relativement résistant aux maladies. Il existe cependant quelques maladies possibles du bok choy. Ceux-ci sont:

  • Clubroot
  • Mildiou
  • Tache alternarienne
  • Tache foliaire de la pseudo-cercosporelle
  • Virus de la mosaïque du navet
  • Pourriture molle

La plupart de ces maladies se propagent par l'humidité et la meilleure méthode de prévention consiste à garder les feuilles sèches et bien aérées. Ne plantez pas votre bok choy trop près l'un de l'autre et essayez de ne pas mettre d'eau sur les feuilles.

Problèmes supplémentaires de Bok Choy

Certains problèmes ne sont pas dus à une maladie ou à des parasites, mais à une erreur environnementale ou humaine. Voici quelques coupables physiologiques communs:

  • Brûlure d'herbicide
  • Sécheresse
  • Plus d'arrosage
  • Carence en nutriments
  • Sur la fertilisation

Celles-ci entraînent souvent une croissance fanée, retardée ou jaunie. Heureusement, ce sont généralement les plus faciles à corriger. Ajustez simplement les quantités d’eau ou d’engrais et attendez de voir si votre plante commence à récupérer.